Education Musicale


Articles de cette rubrique

  • Deux chansons pour parler de l’esclavage

    Dans le cadre du parcours citoyen académique « Sur les traces de l’esclavage, libre de couleur », les deux classes medias, 4A et 4B, ont créé chacune une chanson qu’elles ont interprétée jeudi 3 mai 2018 dans les jardins de la mairie de Bordeaux lors d’un spectacle à l’occasion de l’ouverture de la semaine pour « la commémoration de l’abolition de l’esclavage ». Ce projet est piloté par la Mission Culturelle en lien avec la DAAC du Rectorat de Bordeaux, le Conseil Départemental de la Gironde, la ville de Bordeaux, l’Atelier Canopé 33, les Classes Citadines. Il nous a permis de travailler avec le Musée d’Aquitaine, les Archives Bordeaux Métropole, le Musée des douanes et la Compagnie de danse Frabre Sénou. Lors de la « 4ème Quinzaine de la diversité et de la citoyenneté », au mois de novembre, les deux classes ont réalisé des visites et participé à des ateliers de recherche et de percussion dans divers lieux de Bordeaux. Ce projet fait également l’objet d’un EPI en lettres, histoire et éducation musicale.

  • Plus jamais ça. A Simone Veil

    La classe de 3ème G, leurs professeurs d’Éducation musicale et d’Histoire vous présentent le clip de leur titre : « Plus jamais ça . A Simone Veil ».
    Auteurs, co-compositeurs et interprètes de ce morceau, les élèves se produiront en concert au Rocher Palmer à Cenon le 14 juin 2017 dans le cadre du parcours académique « chant d’action, se souvenir et s’engager ». 
    Ils ont souhaité rendre hommage à Simone Veil, née Jacob, une jeune juive enfant de la République, déportée à Auschwitz-Birkenau, qui est devenue ministre puis présidente du parlement européen et enfin une des « immortelles » de l’Académie Française.
    Nous lui devons une des lois les plus importantes de la Vème République : la loi Veil qui réglemente l’Interruption Volontaire de Grossesse.
    « Une vie » qui valait bien une chanson.